retour vers l'accueil du site de l'association des victimes de l'hormone de croissance
Découvrez l'association des victimes de l'hormone de croissanceL'actualité de l'association des victimes de l'hormone de croissancela maladie de creutzfeldt-jakob; quelques explicationsLe point scientifique sur la maladie de creutzfeldt-jakobcontactez l'association des victimes de l'hormone de croissance retour vers l'accueil du site de l'association des victimes de l'hormone de croissance
retour vers l'accueil du site de l'association des victimes de l'hormone de croissance
logo AVHC dessiné par yann Renauld
Soutenez l'association des victimes de l'hormone de croissance en adhérant !

Découvrez et échangez avec nos membres

ce que l'association pour les victimes de l'hormone de croissance peut faire pur vous

liste de nos actions et démarches pour sensibiliser aux victimes de l'hormone de croissance

Notre sélection de liens pour vous aider, vous informer..

Découvrez ce qui se cache derrière les termes employés

Vous êtes perdu? cliquez ici. Vous désirez des informations sur le site... cliquez aussi ici !
Contactez nous par email !

Cliquez ici pour aggrandir les textes !

L'hormone de croissance & la maladie de Creutzfeldt-Jakob

       • La maladie de Creutzfeldt-Jakob (MJC) est une maladie dégénérative du système nerveux central évoluant par une dégradation de toutes les fonctions neurologiques centrales.

Elle est toujours mortelle.

       • L’hormone de croissance humaine (GH) est une substance relativement complexe, produite jour et nuit par l’organisme et libérée dans la circulation sanguine. Chez l’enfant, cette hormone stimule la croissance, mais chez l'adulte elle ne disparait pas jouant un rôle important dans le métabolisme. (voir lexique lettre H).

Pendant des années, et ce jusqu'à la mise au point de la fabrication d'hormone de croissance par génie génétique en 1988, les hormones étaient extraites d’hypophyses de cadavres et administrées sous forme d'injections à des enfants souffrant d'un déficit hypophysaire, glande sécrétant cette hormone.


Photo du Professeur Luc Monatgnier, extraite du site nature.com Malgré l’alerte donnée en 1980 par le Professeur Luc Montagnier, qui recommande une sélection des sources de prélèvement, de graves dysfonctionnements vont se produire.

Entre Décembre 1983 et juin 1985, à la suite de graves négligences, des hypophyses ont été prélevées sur des cadavres porteurs de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Pendant cette période près d'un millier d’enfants ont été traités.

Le premier cas transmis par les hormones de croissance contaminées, est apparu en France en 1989 mais c'est seulement en 1991 que sont diagnostiqués les premiers cas de jeunes contaminés par la maladie de Creutzfeldt Jakob transmises par des hormones de croissance humaines.

En 2008, 112 victimes ont développé la maladie, dont 111 sont décédés de nouveaux cas surviennent chaque année, l’incubation pouvant aller au delà de 30 ans.

Le 09/06/2011
NOUVEAU SITE INTERNET ET FORUM
Notre combat a ému l'opinion publique et la France entière. Il ne s'arrête pas là.
Pour que PLUS JAMAIS de tels drames se renouvellent, ...

En savoir plus


découvrir les calednrier des actions de l'association des victimes de l'hormone de croissance

En savoir plus