retour vers l'accueil du site de l'association des victimes de l'hormone de croissance
Découvrez l'association des victimes de l'hormone de croissanceL'actualité de l'association des victimes de l'hormone de croissancela maladie de creutzfeldt-jakob; quelques explicationsLe point scientifique sur la maladie de creutzfeldt-jakobcontactez l'association des victimes de l'hormone de croissance retour vers l'accueil du site de l'association des victimes de l'hormone de croissance
retour vers l'accueil du site de l'association des victimes de l'hormone de croissance
logo AVHC dessiné par yann Renauld
Soutenez l'association des victimes de l'hormone de croissance en adhérant !

Découvrez et échangez avec nos membres

ce que l'association pour les victimes de l'hormone de croissance peut faire pur vous

liste de nos actions et démarches pour sensibiliser aux victimes de l'hormone de croissance

Notre sélection de liens pour vous aider, vous informer..

Découvrez ce qui se cache derrière les termes employés

Vous êtes perdu? cliquez ici. Vous désirez des informations sur le site... cliquez aussi ici !
Contactez nous par email !

Cliquez ici pour aggrandir les textes !

Mission

L'association des victimes de l'hormone de croissance intervient dans 3 domaines actuellement :
  • L'aide aux famille
  • La participation à la recherche scientifique
  • Un soutien juridique
L'aide aux familles :

    • l'AVHC informe et documente les familles sur la maladie, son évolution et les différents traitements existants.
    • Elle permet de rompre l'isolement et de constituer un reseau d'entraide et de soutien.
    • L'AVHC dirige les familles vers les neurologues spécialisés et leur apporte un soutien permanent pendant toute la période de la maladie et au-delà.
    • Elle aide aussi pour toutes les démarches administratives.
    • L'AVHC organise des rencontres et des échanges entre toutes les familles qui résident sur toute la France dans un but évident de soutien et d'information.


La recherche scientifique

L’Association intervient dans les actions de recherches scientifiques concernant la maladie avec à ses côtés un Comité Scientifique constitué par d’éminents spécialistes.
Elle a participé à l’élaboration d’une thèse sur les problèmes éthiques posés par la prise en charge de la maladie de Creutzfeldt-Jakob.
En 2005, un traitement « compassionnel » expérimental, a pu être mis en place à l’Hôpital Neurologique de Lyon avec le soutien de l’association et du Ministère de la Santé.
Elle est en contact avec les associations internationales (Grande Bretagne, Etats Unis) ce depuis l’apparition des premiers cas français de la maladie de Creutzfeld-Jakob transmise par la viande bovine.
L’AVHC participe au Congrès Neuro-Prion qui s’est tenu à Turin en Italie et où se sont réunis des chercheurs du monde entier, pour représenter les familles de patients français.
Pour la première fois les patients sont associés à la recherche.


Juridique

Au delà de l’aspect scientifique, l'association des victimes de l'hormone de croissance s’est donnée pour mission de contribuer à la recherche de la vérité dans le volet pénal de ce drame sanitaire.

Après le non-lieu du sang contaminé, le drame de l’hormone de croissance ne subira pas le même sort puisque le procès se tiendra à partir du 6 février 2008 pour une durée de quatre mois.

Tout au long du procès, vous pourrez suivre son évolution dans notre rubrique actualité.
Le 09/06/2011
NOUVEAU SITE INTERNET ET FORUM
Notre combat a ému l'opinion publique et la France entière. Il ne s'arrête pas là.
Pour que PLUS JAMAIS de tels drames se renouvellent, ...

En savoir plus


découvrir les calednrier des actions de l'association des victimes de l'hormone de croissance

En savoir plus